Contactez nous au 05 46 36 08 89

par morgane Mulot

Bateau aluminium pour la plaisance

Le chantier Mulot surfe sur la vague de la plaisance

Plébiscité par les pêcheurs et les ostréiculteurs, le chantier naval développe sa gamme dédiée à la plaisance. Un nouveau modèle de 6.30 mètres vient de voir le jour, le plus abouti à ce jour.

Unanimement reconnu pour la qualité de ses bateaux professionnels (pêche, ostréiculture), le chantier naval Mulot est en train de se faire une place de choix dans le milieu de la plaisance. Lancée il y a deux ans, la gamme Arkal, s’enrichit cette année d’un nouveau modèle de 6.3 mètres.
« C’est un bateau qui synthétise les demandes des plaisanciers avec un vivier à poissons, des coffres de rangement supplémentaires et une vraie sellerie personnalisable« , explique Yéjin Mulot, responsable de la communication et de l’export. Avec un atout de taille : une coque en aluminium ultrarésistante dans la droite lignée des bateaux professionnels.

 

Un bateau robuste pour naviguer l’esprit tranquille

Cette gamme solide et robuste convient parfaitement aux plaisanciers qui optent pour la sécurité.
« C’est une particularité qui rassure notre clientèle. Il n’y a aucun entretien , ce sont des bateaux qui permettent de naviguer sans aucun stress. Ils sont parfaits pour accoster sur les plages sans risquer d’endommager la coque« , ajoute Patrice Mulot, le gérant de l’entreprise. Un réel avantage par rapport aux coques en plastique.

Tout juste sorti des ateliers, le dernier Arkal 630 est visible sur le chenal de la Grève à La Tremblade.Il sera également présenté du 26 septembre au 1er octobre lors du prochain Grand Pavois de La Rochelle.
Après avoir pris le relais de son père il y a 10 ans, Patrice Mulot réfléchissait depuis longtemps à une incursion dans le monde de la plaisance C’est chose faite depuis deux ans avec cette gamme Arkal : « Il ne fallait pas se précipiter, prendre le temps de trouver le bon architecte pour proposer un bateau vraiment novateur« .

 

Une référence dans le monde du nautisme

En 2016, Yéjin et Patrice Mulot avaient déjà présenté leurs bateaux sur le Grand Pavois de La Rochelle mais sans mettre en avant le nom de l’entreprise. « Ce n’était peut être pas très judicieux parce que le regard du public changeait en apprenant qui nous étions. Les plaisanciers ont vu nos bateaux naviguer un peu partout dans le bassin Marennes-Oléron, c’est un gage de qualité, l’assurance de bénéficier d’un vrai savoir-faire« , reprend Patrice.
Au total, près de 600 bateaux ont été construits par le chantier Mulot depuis 1996.

Morgane
À propos Morgane
Arkal dans le journal Littoral